Position commune

 

Malgré les nombreux appels du monde associatif européen et notamment des Banques Alimentaires, de la Croix Rouge française, des Restos du Cœur et du Secours Populaire français, les chefs d’États européens ne sont pas parvenus à s’accorder sur la survie du programme européen d’aide aux plus démunis…

 Aujourd’hui, le Conseil européen des chefs d’État a repoussé  à plus tard les négociations sur le budget. Pourtant, le temps presse ! L’aide européenne alimentaire doit être maintenue, sinon ce sont 18 millions d’Européens qui seront délaissés pour les 7 années à venir, avec toutes les conséquences désastreuses que cela entrainera.

Transformons ce report en chance, pour nous mobiliser et redoubler d’efforts, afin de faire entendre la voix des plus faibles !

Témoignons la détresse dans laquelle se trouvent des millions de femmes, d’enfants, de personnes âgées, de travailleurs pauvres, de jeunes, dans un contexte de grave crise économique et sociale.

Unissons-nous pour tirer la sonnette d’alarme auprès des décideurs européens qui ne semblent pas voir l’urgence de la situation, ni les conséquences dramatiques sur la santé et la sécurité des personnes si les associations n’ont plus les moyens d’œuvrer.

Continuons de prouver l’efficacité de nos actions, qui bien au delà de l’aide alimentaire contribuent à sortir de l’exclusion ces Européens que nous sommes souvent les seuls et les derniers à soutenir.

Affirmons l’absolue nécessité d’un dispositif qui soit à la hauteur de la situation : 4,75 milliards d’euros sur 7 ans, et pas un centime de moins, selon l’estimation de la Commission Européenne. Un vrai dispositif d’aide alimentaire qui ne soit pas fondu dans les autres aides structurelles, toutes aussi indispensables. Pour cela, nous comptons sur l’implication totale du gouvernement français qui s’est fermement engagé à assumer ses responsabilités.

Affirmons le principe de solidarité auprès des pays opposés au principe même d’une aide alimentaire mais aussi des organisations internationales, pour que l’Europe de demain sache se montrer digne de ses engagements.

Donnons la parole aux citoyens de tous les pays d’Europe et amplifions la mobilisation, partout en Europe, pour organiser toujours plus de Air Food et en signant la pétition sur www.theairfoodproject.com

Ce document est un communiqué transmis par le National, le 23 Novembre 2012. (PEAD)